Dire non à l’hégémonie libérale. Défendre une conception républicaine de la liberté.

tiens, tiens le joli débat que voilà sur le libéralisme… Un vieil article écrit en novembre 2007.

lâcher de ballons

De nos jours, en France, pour simplifier, on définit la droite comme libérale et une bonne partie de la gauche se définit comme anti-libérale (peut-on considérer l’autre partie comme de gauche ?). Conséquemment, on impute à la gauche d’être contre la liberté, comme sait si bien le faire ce cher BHL (sic). Bien-évidemment, vous êtes pour la liberté donc vous ne pouvez être contre le libéralisme. Voilà le discours ambiant qui règne dans les médias.

Le libéralisme formerait-il donc l’unique manière de concevoir la liberté ? Étrange conception de la liberté de pensée.Lire la suite »

Publicités