Qui suis-je ?

Écrit en avril 2016

Depuis maintenant dix ans, l’engagement est le fil-rouge moteur des dix dernières années de mon parcours personnel et professionnel.

01

Tout a commencé lors ma participation au mouvement social de 2006 contre le CPE, qui a placé la question de l’engagement citoyen au cœur de ma vie. J’ai été d’abord militante politique dans des organisations, politique et syndicale, de jeunesse entre 2006 et 2011. Cet engagement pratique sur le terrain s’est très vite accompagné d’une passion pour la réflexion théorique sur le thème de la citoyenneté. De 2008 à 2012, j’ai donc suivi des études en licence de philosophie puis en master de science politique et me suis spécialisée sur le plan de la recherche sur l’objet de l’humanisme civique et du républicanisme.

Lors de l’été 2012, ma participation à un chantier de bénévoles internationaux m’a grand ouvert les portes du monde de l’éducation populaire et de l’animation socio-culturelle. Cette riche expérience m’a portée, en 2012-2013, à m’engager comme volontaire en Service Civique à la Ligue de l’enseignement 93 et à suivre un Master en Éducation Civique en Italie sous la direction de Maurizio Viroli. Ces deux expériences complémentaires m’ont conduite à confirmer la révision de mon choix d’orientation professionnelle : travailler dans le monde de l’éducation populaire m’est apparu comme la manière la plus adéquate de rendre ma vie professionnelle pleinement cohérents avec mes idées philosophiques. En 2013-2014, j’ai travaillé comme animatrice d’ateliers centrés sur le mieux vivre ensemble pour la Ligue de l’enseignement de Paris et du 93 et je me suis, en parallèle, engagée bénévolement dans la promotion des Nouvelles Pratiques Philosophiques, notamment par le développement du réseau des Villes Philosophes initié par l’association Philolab. Depuis septembre 2014, je travaille comme animatrice d’ateliers de philosophie pour enfants pour les Francas d’Île de France (j’ai également travaillé à ce même titre pendant 1 an et demi pour la Mairie de Romainville et pendant 6 mois pour les Francas du 93) et comme animatrice périscolaire pour la Mairie de Paris. Dans ce dernier cadre, je m’implique notamment dans la création d’une Assemblée des enfants afin d’initier les enfants à la vie démocratique et les rendre acteurs de leurs temps libres.

Si mon engagement s’est étendu sur mon champ d’activité professionnelle, il occupe toujours également une place importante dans ma vie personnelle. La philosophie pour enfants et l’éducation au mieux vivre ensemble sont des causes qui me tiennent humainement profondément à cœur. J’ai suivi, à titre volontaire sur mon temps personnel, différentes formations dans le domaine comme le cours d’observation en philosophie pour enfants avec l’Université Laval, deux formations intensives sur l’animation des Communautés de Recherche Philosophique en Belgique sous la direction de Michel Desmedt et Michel Sasseville, ou encore un forum d’éducation émotionnelle sous la direction de Michel Claeys. En retour, j’ai animé bénévolement, dans le cadre des Rendez-Vous des Francas 93, des soirées pour faire découvrir au plus grand nombre la pratique de la philosophie pour enfants. Enfin, j’exerce une veille continue sur ces questions éducatives et œuvre actuellement à une recherche-action sur la philosophie pour enfants dans le cadre d’un DU en Philosophie pratique de l’éducation et de la formation au Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI).

Par ailleurs, je suis convaincue que la transformation sociale passe par une meilleure connaissance de soi. Si la philosophie constitue une activité de cheminement de connaissance de soi, je me suis depuis 2 ans ouverte à d’autres pratiques et je suis actuellement différentes formations en sophrologie, méditation et en clown. Ces différentes pratiques me permettent chacune à leur manière de porter une plus grande attention à moi-même et une plus ample ouverture au monde. Désirant que l’éducation populaire se saisisse de ces pratiques, j’ai participé en 2015, avec d’anciens collègues de la Ligue de l’enseignement 93 et aussi camarades de formation sophrologique, à la co-fondation de l’association MOJO – Mouvement d’Ouverture à la Joie Ordinaire, dont je suis depuis la création la trésorière. Dans le cadre de cette association, j’anime des ateliers de méditation et de philosophie méditative et aide à la mise en place de divers événements.

Je suis ouverte à toute proposition de coopération concernant des activités d’animation et/ou de formation dans les domaines des Nouvelles Pratiques Philosophiques ainsi que de l’éducation à la paix et à la citoyenneté.

Au plaisir de construire ensemble une société de personnes plus libres et épanouies !

Amélie Pinset