Rencontre-débat, à la MSH le 12 février, autour de l’ouvrage de Vincenzo Ferrone

La politique des Lumières.
Constitutionnalisme, républicanisme, Droits de l’homme, le cas Filangieri.

Traduit de l’italien par Sylvie Pipari, préfacé par Thierry Ménissier, cet ouvrage a été publié dans la collection de l’UPMF, « La Librairie des Humanités », Paris, L’Harmattan, 2009, 334 pages.

Par quels biais apparurent en Italie le langage des droits de l’Homme, le républicanisme des modernes et la pensée constitutionnelle des Lumières ? Existe-t-il un lien entre la culture politique des Lumières tardives et la genèse de la tradition démocratique et républicaine italienne ? Comment, sur un plan plus général, les idées qui avaient inspiré les Révolutions américaine et française se sont-elles transformées dans d’autres contextes nationaux, et en fonction de traditions culturelles dotées de leurs caractères propres ?

Vaste synthèse d’histoire des idées politiques de la fin du XVIIIe siècle, le livre de Vincenzo Ferrone examine ces questions en partant à la redécouverte de La science de la législation, ouvrage alors fameux dans toute l’Europe, véritable best-seller de théorie politique écrit par un Napolitain décédé prématurément, Gaetano Filangieri (1752-1788).

L’ouvrage de Vincenzo Ferrone reconstitue également, à travers la crise de l’Ancien Régime, les étapes historiques et théoriques de l’apparition d’une société nouvelle, plus équitable, caractérisée par une conscience démocratique s’exprimant dans l’espace public et par l’affirmation des droits de l’homme et du citoyen. Née dans l’effervescence intellectuelle napolitaine de la fin du XVIIIe siècle, l’œuvre de Filangieri apparaît alors comme un passage décisif, pour les idées politiques, juridiques et sociales en Europe, entre la pensée révolutionnaire et l’apparition du libéralisme moderne.

10 h – 10 h 30 : Introduction par Thierry Ménissier, Maître de conférences de philosophie politique, UPMF- Grenoble 2.

10 h 30 – 11 h : Intervention de Vincenzo Ferrone [Professeur d’histoire moderne à l’Université de Turin, auteur de nombreux ouvrages, Vincenzo Ferrone est actuellement un des plus importants spécialistes de l’histoire de la culture européenne aux XVIIe et XVIIIe siècles].

11 h – 11 h 30 : Intervention de Gilles Montègre, Maître de conférences d’histoire moderne, UPMF – Grenoble 2.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s